Quelles sont les « tailles » de GTT et comment se fait-il qu'il y en ai si peu ?

Ne vous tracassez plus afin de savoir quelle combinaison linéature/volume choisir pour vos tâches. Chaque « format » GTT couvre la même plage que deux anilox traditionnels ou plus. La plupart des imprimeurs pourront donc se contenter de deux ou trois « formats » GTT pour réaliser toutes leurs tâches d’impression. Ainsi, au lieu de faire des calculs complexes en matière de formules BCM, LPI, L/cm et cm³/m², il vous suffit d’analyser le type de tâche que vous souhaitez imprimer et de sélectionner le format GTT approprié. Exemple :